Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

BD et SHS | Anaïs Aubert : des premières lectures aux éditions

Portraits

-

19/02/2020

Anaïs Aubert, diplômée d'un master de la mention "Histoire des sciences, technologies, sociétés" à l'EHESS et aujourd'hui assistante éditoriale aux éditions Dargaud, témoigne de sa passion pour les bandes dessinées qui l'a amenée à son métier actuel. Elle en parlera plus longuement au cours de notre événement "Dessine-moi les sciences sociales ?".


"Les bandes dessinées ont toujours fait partie de mes lectures, elles ont même été les premières : Lucky Luke, Tintin, les Rubrique-à-brac pour les grands classiques. Puis, plus tard, les aventures de Broussaille (La nuit du chat notamment) de Frank Pé et la série Sambre de Bernard Yslaire m’ont particulièrement marquée. Dans des registres différents, elles mettaient en images des récits personnels, racontaient des trajectoires intimes qui entraient en résonance avec des sujets sociaux ou des événements historiques. Pas de Grands Récits, la complexité humaine à vue d’homme.

C’est un peu naturellement que je me suis engagée dans des études d’Histoire et, plus précisément, la micro-histoire, l’histoire sociale, celle du corps, des femmes, de la médecine.


Couverture de Sambre (Glénat)


Après un début de cursus universitaire en Histoire à l’université d’Aix-en-Provence, un master de médiation de la culture et du patrimoine à l’université d’Avignon, j’ai effectué un passage à l’EHESS, dont l’interdisciplinarité et l’ouverture des approches font, aussi, la richesse de son enseignement en sciences humaines.

Aujourd’hui je travaille au service éditorial des éditions Dargaud et suis toujours attachée et attentive à la manière dont des problématiques humaines, sociales et politiques trouvent leur place dans les publications."


650 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Entretien avec Alexandre Faure, docteur en études urbaines à l'EHESS et post-doctorant à la Fondation France-Japon

ML

Maxime Lerolle

04 mai

Portraits

Entretien avec Olivier Mantei, directeur de l'Opéra Comique et ancien étudiant en musicologie à l'EHESS

ML

Maxime Lerolle

06 avril

Portraits

BD et SHS | Un éclairage de la Docteure Pagis

ML

Maxime Lerolle

25 février